Selon Netflix : Spotify veut aussi éviter les frais de vente Apple

Selon Netflix : Spotify veut aussi éviter les frais de vente Apple

février 14, 2019 0 Par Festy65

Après que Netflix a annoncé fin décembre qu’il n’accepterait plus de nouveaux abonnements payés via l’App Store d’Apple, Spotify semble maintenant prendre la même mesure. Cela permettra à Apple d’économiser une assez grande quantité de revenus de l’App Store.

La série Galaxy A devrait ressembler à la série Galaxy M de Samsung.
Samsung Galaxy A50, A30 et A10 : Toutes les spécifications fuient
Xiaomi Mi 9 : Le PDG Lei Jun montre des photos de presse officielles.
Xiaomi Mi 9 : Le PDG Lei Jun montre des photos de presse officielles.
Affichage en tant que haut-parleur : LG G8 ThinQ utilise Crystal Sound OLED comme haut-parleur.
LG G8 ThinQ utilise l’écran comme haut-parleur avec Crystal Sound OLED
UE : La réforme du droit d’auteur est de retour – et la situation va empirer ~ Mise à jour
UE : La réforme du droit d’auteur est de retour – et la situation va empirer ~ Mise à jour
Page suivante ⟩

Netflix a annoncé à la fin de l’année dernière que les utilisateurs ne pourront plus acheter d’abonnements via l’App Store d’Apple. Netflix contourne ainsi les frais assez élevés qu’Apple facture pour les paiements dans l’App Store. Cela a donné à Apple un coup de pouce assez fort, car Netflix a permis à l’entreprise de gagner plusieurs centaines de millions de dollars avec le logo de la pomme. Maintenant, un autre fournisseur de logiciels bien connu semble rejoindre Netflix. Spotify a également annoncé dans un message de forum que le fournisseur de streaming pour la musique n’acceptera plus de nouveaux abonnements via l’App Store. Spotify explique également cette étape par le fait que les frais facturés par Apple pour les paiements dans l’App Store sont trop élevés et que les utilisateurs devraient donc utiliser une méthode de paiement différente à l’avenir.

Ces rapports arrivent à un moment très inopportun pour Apple. L’entreprise souffre déjà d’une stagnation des ventes de son iPhone, ce qui fait grimper le cours de l’action du fabricant au sous-sol. La poursuite de la baisse des ventes dans la fourchette à 9 chiffres ne devrait pas non plus inspirer les investisseurs.